Masterclass de Milan

03. La marche fabrique des mondes

#leçon2 #leçon3 #philosophie #augustinberque

"Au début où on s’est tous mis en marche et où on allait arpenter le territoire métropolitain à Marseille, j’avais le sentiment que l’on faisait quelque chose de très important, mais sans encore comprendre pourquoi. Et je l’ai découvert après, en lisant Augustin Berque, qui est un géographe orientaliste.

D’après lui, le monde, n’est pas pas une chose extérieure, hors de nous, qu’on étudie dans des loupes binoculaires. Ce n’est pas non plus ce qu’il y a dans notre tête, notre imaginaire. Le monde d’après lui n’est ni objectif, ni subjectif, il est « trajectif ». Il se construit dans un acte dans lequel le sujet fait exister l’objet autrement, selon la formule S=P Sujet=Prédicat. Par exemple, en disant « cet immeuble est grand », je l’interprète, et en l’interprétant, je le fais advenir, dans ce contact entre le sujet et l’objet, qu’est le trajectif.

Et d’après Augustin Berque toujours, l’acte trajectif fondamental, celui par lequel des mondes adviennent, c’est la marche. Alors il y a plein d’autres actes trajectifs, le langage est un acte trajectif, et donc en fait, nous trajectons. En arpentant nos métropoles, on se les réapproprie de façon symbolique, alors qu’on ne les vivait que de façon logistique. Par exemple, quand on roule en voiture sur une autoroute, on traverse un espace, mais on ne le trajecte pas. Il faut trajecter l’espace pour faire advenir un monde.

Donc j’ai réalisé qu’on était ensemble des fabricants de mondes, on fabrique des mondes. Les gens qui fabriquent la ville ne sont pas que ceux qui font couler du béton, mais aussi ceux qui la construisent symboliquement, et donc nous sommes des urbanistes dans un sens plein et philosophique. Nous fabriquons des mondes en arpentant, interprétant, racontant, sachant que le processus est infini puisque nous qualifions, puis une génération suivante vient et requalifie à nouveau, tout ça est un processus sans fin, un processus poétique au sens étymologique, de « création ». D’avoir compris que c’était ça qu’on faisait, et que c’était si important, ça m’a aidé à assumer l’importance intuitive que je trouvais là-dedans.
Ça fonctionne d’autant mieux qu’on le restitue à la communauté. C’est donc forcément lié à une communauté."